20 juillet 2006

Miss Tic : art urbain sur la Butte


Depuis les années 80, Miss Tic, artiste provocante, sexy et poétique dessine (se dessine) sur les murs parisiens à l'aide de pochoirs.
Au début, ses oeuvres étaient continuellement effacées par la police. Depuis 1998 et après quelques procès, Miss Tic demande la permission aux propriétaires des murs avant de réaliser ses pochoirs. Aujourd'hui, bon nombre de ses oeuvres ornent les rues de la Butte aux Cailles.

Miss Tic participe à de nombreuses expositions et connaît un succès certain même si l'art urbain reste peu connu et surtout peu reconnu des Français pour qui l'art se trouve avant tout dans les Musées.

Pour plus d'info :
Procurez-vous son dernier livre "Miss Tic in Paris" pour découvrir son oeuvre ou consultez un blog qui lui est consacré et qui vous permettra d'adhérer à son fan club ! Le mieux reste bien sûr de partir à la découverte de ses pochoirs en arpentant les rues de la Buttes aux Cailles.

Enfin, je vous laisse sur une belle citation de l'artiste :

"Je n'avoue pas, je me déclare. Oui, je me suis fait un nom, MISS TIC. Une nuit au pied du mur, j'ai refusé les yeux ouverts ce que d'autres acceptent les yeux fermés. Par provocation, j'ai inventé une fiction au rimmel littéraire et j'ai peint des femmes pour redonner du corps à la langue. Les images des femmes que je représente sont issues des magazines féminins, je les détourne. Je développe une certaine image de la femme, non pas pour la promouvoir, mais pour la questionner. Je fais une sorte d'inventaire des positions féminines. Quelles postures choisissons-nous dans l'existence ? Je ne dessine ni n'écris mon roman personnel. Il s'agit pour moi de prendre position en tant qu'artiste et en tant que femme dans la cité et dans le monde de la création. Créer c'est résister. J'ai résisté à tout sauf à l'amour parfois et à l'humour jamais."

2 commentaires:

  1. Bonjour,
    votre blog est un "hâvre de paix". On a l'impression d'y respirer air pur et sérénité.
    En tant que "Butte-aux-caillaise", vous devriez adhérer au Miss.Tic Fan.Club qui relaie son travail, et en particulier tout ce qu'elle fait dans votre quartier. C'est gratuit et ça vous donne une carte d'infidélité ! :
    http://henrikaufman.typepad.com/misstic

    @bientot ?
    Henri K

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme11:11 AM

    Je suis et photographie les tags de Miss.Tic depuis que j'habite sur la butte (1994). J'ai photographié la plupart des tags de cet été et une sélection (venant aussi d'autres quartiers de Paris et d'autres époques) est visible à :

    http://estime.spim.jussieu.fr/~jc/
    Fichiers/galerieMiss.Tic/
    (raccorder les 2 morceaux de l'url)

    Jean C.

    RépondreSupprimer